La Révolution tunisienne, entre le rêve et la réalité

18 avril 2018
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedInShare with friendsPrint this page

Le film retrace deux parcours parallèles, deux histoires si proches et éloignées qui se séparent et se recoupent. Deux jeunes, dans la Tunisie postrévolutionnaire, deux portraits, deux visions du monde, deux rêves, deux voix qui interrogent la réalité : des désillusions et un espoir.

 Premier portrait : Yassine Ben Alaya, un jeune artiste tunisois qui a choisi d’être rappeur. Passionné et plein d’enthousiasme grâce à la Révolution qui a délié la parole, il s’engage dans la chanson et essaie de s’exprimer librement. Pour lui, la liberté est le plus grand acquis apporté par la Révolution, un acquis inestimable qu’il faut défendre et cultiver au quotidien. Lui, le fait à sa manière par la chanson. 

Deuxième portrait : Karim, lui, à l’étroit dans un petit bateau de pêche, n’a pas choisi son métier. Ayant quitté l’école très tôt, il devient pêcheur. Dans cette ville-village du Sahel, la Chebba, à deux-cent-cinquante kilomètres de la capitale, il confie ses désillusions et exprime son pessimisme profond. Voyant tous ses rêves brisés, il se résigne et accepte de mener une vie simple de pêcheur devant affronter la mort à chaque départ en mer. Pour lui, une liberté qui ne soit pas accompagnée de croissance économique reste un bonheur fragile et sans lendemain.

Les deux portraits s’alternent et se croisent donnant à voir un regard complexe sur un pays encore habité par les fantômes de la dictature. Deux portraits où les murs d’un studio d’enregistrement respirent la liberté plus que la mer vaste qui engloutit les rêves d’un jeune pêcheur.    

 Cette production a bénéficié du soutien d'Open Média Hub avec des Fonds de l'Union Européenne 

 

Media

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedInShare with friendsPrint this page

Projet MDI


Dune Voices est un projet de l'Institut de diversité médiatique (MDI).
Dune-voices se propose de fournir des reportages fiables et approfondis en provenance du Sahara. Le projet s'intéresse particulièrement aux questions telles que les conflits, la sécurité, la condition des femmes, la jeunesse, les minorités ethniques et religieuses, ainsi qu'à d'autres problématiques, permettant de donner la parole aux groupes marginalisés et aux habitants ordinaires du Sahara, souvent oubliés par les médias traditionnels. Consultez media-diversity.org